tm_roco_contractondertekening.jpg

Le contrat portant sur le projet partiel « Rechteroever » de la liaison Oosterweel est signé

LANTIS, le Maître d’ouvrage de la liaison Oosterweel, et la Société momentanée Tijdelijke Maatschap RechterOever COmpleet, ou TM ROCO en abrégé, ont officiellement signé le contrat concernant le projet partiel « Rechteroever » (« Rive Droite »), un projet qui a été attribué à TM ROCO le 5 janvier 2021.

27 Septembre 2021

La Société momentanée TM ROCO comprend les entreprises belges de construction BESIX, DEME, Jan De Nul, Cordeel, Denys, Franki Construct, Willemen Infra, Van Laere et BAM-Contractors.

La liaison entre le tunnel sous l’Escaut et le R1

Par l’intermédiaire du noeud Oosterweel, le projet partiel « Rechteroever » relie le tunnel sous l’Escaut au R1, dans les deux axes nord et est.

Pour cela, le R1 est entièrement abaissé et partiellement enterré, afin de faire disparaître le viaduc de Merksem et de transformer le paysage urbanistique en un cadre contemporain et durable sur les plans environnemental et social.

Pour pouvoir réaliser le tout dans un délai le plus court possible, il faut aménager un nouveau R1 temporaire à l’est du R1 actuel.

Un fleuron du génie civil

L’ampleur et la complexité du projet partiel « Rechteroever » sont des premières pour la Flandre. Dès lors, TM ROCO est particulièrement fière d’avoir décroché ce contrat, dans un contexte où les groupes d’entrepreneurs de génie civil ont besoin de tels projets pour soutenir leur relance économique et comme tremplin pour développer leurs compétences, ce qui devrait du reste profiter à l’export.

Sur le plan technique, TM ROCO est convaincue de posséder en interne les techniques spéciales nécessaires pour réaliser ce projet de grande envergure, un véritable fleuron du secteur du génie civil.

Le contrat désormais passé assurera l’application par LANTIS et TM ROCO d’une approche opérationnelle fondée sur l’ouverture, la coopération et la confiance.

Autres actualités